Citations ~ Emotion







  L'émotion nous égare : c'est son principal mérite.
  Oscar Wilde

Écrire est un acte d'amour. S'il ne l'est pas, il n'est qu'écriture.
Jean Cocteau

La paix du cœur, voilà ce qu'il faut pour écrire :
Je n'attends rien de bon d'un auteur qui soupire.
Charles-Guillaume Étienne

Pour écrire, il faut se monter le bourrichon.
Gustave Flaubert

On n'écrit pas un roman d'amour pendant qu'on fait l'amour.
Colette

C'est avec de beaux sentiments qu'on fait la mauvaise littérature.
André Gide

Beauté de la littérature. Je perds une vache. J'écris sa mort et ça me rapporte de quoi acheter une autre vache.
Jules Renard

Les grands poètes, les grands acteurs, et peut-être en général tous les grands imitateurs de la nature, quels qu'ils soient, doués d'une belle imagination, d'un grand jugement, d'un tact fin, d'un goût très sûr, sont les êtres les moins sensibles. Ils sont également propres à trop de choses ; ils sont trop occupés à regarder, à reconnaître et à imiter, pour être vivement affectés au dedans d'eux-mêmes.
Denis Diderot

Être froid. Être de sang froid. Ce n'est pas la même chose. Un lyrique qui est de sang-froid et domine ses forces peut faire une œuvre équilibrée, mais chaude. Qu'y a-t-il à attendre en art d'un homme sans passion ?
Max Jacob

Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier.
Léon Tolstoï

Les sources d'un écrivain, ce sont ses hontes ; celui qui n'en découvre pas en soi, ou s'y dérobe, est voué au plagiat ou à la critique.
E.-M. Cioran

Au commencement était l'émotion.
Louis-Ferdinand Céline

Nous sommes le plus souvent obligés, nous autres, écrivains, de nous répéter — voilà la vérité. Nous avons subi, au cours de notre vie, deux ou trois épreuves capitales et bouleversantes — tellement capitales et bouleversantes que nous avons cru impossible, sur le moment, que qui que ce soit d'autre ait pu être à ce point secoué et broyé et stupéfait et aveuglé et battu et brisé et sauvé et illuminé et récompensé et humilié.
A la suite de quoi nous apprenons, plus ou moins bien, à écrire — et nous ressassons ces deux ou trois épreuves — sous une forme toujours nouvelle — jusqu’à dix et cent fois, tant qu’elles plaisent aux lecteurs.
Francis Scott Fitzgerald

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site